Les 10 commandements des courses en vrac

Amateur de courses en vrac ou pas encore ? Je vous invite à découvrir un article un peu plus léger afin de vous présenter mes 10 commandements des courses en vrac.

 

1 – Une liste de courses, tu réaliseras

Elle est essentielle pour ne pas trop s’égarer au risque de se retrouver avec des produits non consommés au bout de quelques jours ne sachant pas quoi en faire. Cette liste peut aussi être accompagnée de quelques idées de repas pour la semaine. Non loin de contrôler tout ce que vous allez manger, mais seulement dans une idée d’éviter au maximum de gaspiller et surtout faire des économies. C’est toujours dommage de jeter un produit non consommé puisqu’en plus de nous coûter, cela engorge inutilement nos poubelles.

 

2 – Tes paniers de courses à disposition, tu laisseras

Vous avez prévu d’aller faire quelques courses aujourd’hui, mais arrivé au magasin vous vous rendez compte que vous avez oublié votre panier ? Si vous n’avez pas encore l’habitude, pensez à le mettre en évidence ou pourquoi pas le laisser dans la voiture une fois les précédentes courses dévidées, si c’est votre moyen de déplacement habituel, bien sûr. Évidemment, on laisse toujours son équipement spécial vrac à l’intérieur (boite en plastique, verre, sac à vrac, boite à œufs…).

 

3 – Les sacs plastiques pour un fruit ou un légume en grande surface, plus jamais tu ne prendras

Vous faites parfois ou toujours vos courses en grandes surfaces et vous ne savez pas comment éviter les déchets ? À ma connaissance, ces espaces commerciales refusent les sacs vrac ou encore les boites. L’astuce presque zéro déchet se trouve au rayon fruits et légumes. Commencez par supprimer ici et là des sacs plastiques lorsque vous achetez par un ou deux : un chou-fleur, une courge, une grappe de banane, un ananas… Enfin, vous aurez compris. Vous n’avez plus qu’à coller directement le code prix sur le dit aliment. Et un sac plastique en moins !

 

« © [PEXELS] / Pixabay»

 

4 – Les commerces de proximité, tu privilégieras

Par ce que ça reste aujourd’hui la meilleure manière de faire ses courses en vrac. Certains commerçants seront sûrement étonnés par votre démarche, mais peu s’y opposeront.

 

5 – A manger différemment, tu t’éduqueras

Intégrer le monde du vrac, c’est aussi s’ouvrir à un monde « alimentairement » nouveau. Il invite à consommer plus souvent frais, de saison et à découvrir des aliments parfois boudés voir non connus : les oléagineux, les riz de toutes sortes, les aliments complets, les fruits séchés… De plus, il y a beaucoup moins de produits transformés. Il y a de grande chance que vous vous mettiez à la cuisine.

 

« © [STOCKSNAP] / Pixabay»

 

6 – Avec les gens, tu communiqueras

Le vrac peut parfois intriguer l’entourage voir même les commerçant lorsque nous présentons nos sacs et autres boites. L’échange va parfois au-delà du bonjour, merci et au revoir. Il est nécessaire de d’expliquer ce que l’on veut ou ce que l’on ne veut pas. Mais aussi être prêt à ne pas être entendu dans notre démarche (souvent pour des questions d’hygiène ou simplement de contenants non adaptés). Et puis, il y a les demandes afin de savoir si un produit mis dans un contenant pourrait être obtenu en vrac.

 

7 – À dire non, tu apprendras

Les emballages jetables sont partout et l’habitude fait qu’on oublie parfois de dire NON. Voir même, nous n’osons pas en demander le retrait. C’est souvent le cas du papier à pain qui finira 10 minutes plus tard dans la poubelle alors que nous aurions pu le mettre dans un joli sac en tissus spécialement conçu pour aller à la boulangerie. Au passage, je n’ai pas de sac à pain, mais je le prends toujours sans le papier. Ou encore les emballages accueillant fromage ou viande. La aussi, il s’agit de communication.

 

8 – Honte, plus jamais tu n’auras

La démarche n’étant pas toujours habituelle, voir même inconfortable, il est humain de se sentir un peu bête au début lorsqu’on demande au fromager s’il accepterait de mettre ce morceau de comté dans notre bac à glace en plastique récupéré. Ou encore lorsque l’on se plante avec la dimension de la dite boite qui au final ne permettra pas de loger l’ensemble des aliments (#storytime). N’ayez aucune inquiétude, ça finit par passer. Au final, on se demande même pourquoi on a eu honte de vouloir limiter nos emballages en faveur de notre planète ?

 

9 – Une collection de bocaux, tu posséderas

Bon ça, je ne sais pas si c’est l’ensemble des « vraceur »(oui, oui, j’ai décidé de nous appeler ainsi !), mais la cuisine peut vite se retrouver remplie de boites en verres en tous genres, récupérées de conserves de légumes, pâtés, cornichons, purées d’oléagineux, confitures et j’en passe. Pardonnez-nous, mais c’est très utiles et pas seulement pour mettre la nourriture. On peut les remplir de produits ménager « home made« , mettre les restes de la veille, s’en servir comme pots de rangement ou lunch box, en faire des objets déco… Bref, loin de la collection de timbres dans un classeur, cette dernière est mouvante au quotidien. Pour l’anecdote, j’avais accumulé un quarantaine de bocaux en verre fin 2018. La plupart on servie à la réalisation de cadeaux pour Noël.

 

« © [MONICORDE] / Pixabay»

 

10 – Ta poubelle, tu soulageras

C’est bien là tout l’intérêt du vrac : réduire ses déchets et ainsi alléger sa poubelle. Plus de vrac signifie au final moins d’emballages dans la poubelle et ça, ce n’est pas négligeable pour la planète. On sait aujourd’hui que l’ensemble de ses déchets ménagers finiront brûlés dans des décharges dégageant ainsi des fumées toxiques et laissant un amas de détritus non-recyclable. Ou encore dans la mer, voir perdus dans la nature (tu sais, cet endroit où tu veux pique-niquer, rempli de bouteilles vides et d’emballages à gâteaux format individuel). À savoir que le plastique ne se dégrade pas totalement et que les particules sont toxiques pour l’homme, la faune et la flore.

 

Et vous, c’est quoi vos grands commandements vrac ?

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.